fbpx

Comment se présenter lors d’un entretien d’embauche ? Les conseils de Patrick.

Comment se présenter lors d’un entretien d’embauche ? Les conseils de Patrick.

Patrick Rakotomalala, Dirigeant et Fondateur d’ISIKA, fort de 30 années d’expérience en coaching professionnel vous donne les clés pour réussir votre présentation lors de votre entretien d’embauche. 

Dans ce cas précis, nous allons aborder l’étape cruciale où le recruteur vous demande de vous présenter. Si vous avez obtenu un entretien, la personne en charge du recrutement a déjà pris connaissance de votre CV, elle connait donc votre parcours. Il s’agit d’une étape décisive, où il ne faut pas se contenter d’énumérer ses expériences les unes après les autres. Il est important d’adapter son discours à chaque situation et de développer son argumentaire afin de répondre au mieux aux attentes du recruteur.

Lorsque que je coache mes étudiants pour de futurs entretiens, nous travaillons sur leur parcours afin de mettre en exergue les points forts sur lesquels ils pourront s’appuyer dans leur présentation, sur la manière dont ils devront les développer mais également sur leur façon d’interagir avec leur interlocuteur.

Dans le cadre d’un entretien d’embauche, gardez bien à l’esprit que vous devez prouver pendant un laps de temps  court votre : 

CAPACITÉ DE SYNTHÈSE : analyse, vision globale, structuration,

AUTONOMIE : capacité de projection, curiosité, ouverture d’esprit (pas de jugement de valeur !!!),

 CAPACITÉ D’ÉCOUTE : concentration, attention, reformulation, écoute active (ne pas interrompre l’interlocuteur !!!),

 RESPONSABILITÉ : ouverture d’esprit (encore une fois : pas de jugement de valeur !!!), capacité d’engagement, sens du projet, sens de l’entreprise.

Quand il s’agit d’affirmer de manière essentielle ces capacités de synthèse et d’analyse  tout en mettant en avant, à travers  les éléments d’informations émis, les qualités d’autonomie, d’écoute, de projection et de responsabilité qui rassureront  leurs  recruteurs (… TOUT EN VEILLANT A RESTER AUTHENTIQUE …), je  suggère ainsi à nos stagiaires d’organiser leurs exposés selon un mnémonique… On leur a peut être appris le fameux QQOCQP (« qui quoi où quand comment combien pourquoi ») …

Je propose, pour ma part, mon mnémonique « magique » qui a peut-être servi à quelques « centaines »  de mes élèves : C O M Me Re, mnémonique développé en  C ontexte ,O bjectifs, M oyens, Me thodes, Re sultats .

Nous organisons ainsi pour chacun de nos candidats des rendez-vous avec nos différentes entreprises partenaires. En sachant qu’ils seront évalués sur leur capacité de synthèse et  de vision globale,  il est essentiel qu’ils puissent produire un discours structuré, court, efficace., d’autant qu’ils n’ont a priori aucune compétence informatique avant leur parcours de formation quand ils rencontrent leurs recruteurs.  La décision de de ces derniers en leur faveur ne peut donc se faire que sur une estimation du leur seul potentiel.  A la question courante « Pourquoi ce projet de reconversion ? », je propose ainsi à mes élèves d’organiser leur réponse à travers ces cinq points :

Contexte : (D’où est-ce-que je viens ? Comment est ce que j’en arrive à ce projet de reconversion en informatique ? Qu’est ce qui m’y amène ? Quelles compétences initiales avais-je à ma disposition pour prétendre à ces fonctions  ?)

Objectifs (Qu’est ce que j’attends de la formation en termes de savoir-faire acquis? Qu’est ce que je pense avoir comme compétences à la fin de la formation ? Quel(s)  poste(s) est ce que  je vise à la fin de la formation ?)

Moyens (Moyens techniques et moyens humains : quel environnement technique m’est proposé dans la formation ? Quel environnement humain ? Quelles équipes, quels réseaux, quel soutien pédagogique ou familial sont mis en œuvre ?…)

Méthodes (Comment, selon ma compréhension, la méthode et la progression pédagogique seront-elles organisées ?…)

Résultats (Qu’est ce que j’aurai acquis comme savoirs et savoir-faire techniques, méthodologiques ?…) 

Cette structure peut se développer sur toute question qui exigera un exposé exhaustif… Elle peut servir par ailleurs, en acquisition d’informations et non seulement en émission,  pour évaluer dans sa globalité un projet, une situation d’entreprise … 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-size: initial;background-position: top center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 650px;}